Frédéric Soulu au Congrès du CTHS le 7 mai

Lors du Congrès du CTHS, Frédéric Soulu fera une communication intitulée « Faire collection : nouvelles perspectives pour les objets scientifiques grâce au traitement numérique d’un important corpus d’archives, les procès-verbaux du Bureau des longitudes », le vendredi 7 mai à 9h, dans le cadre de la session Collections pédagogiques et instruments scientifiques. Inscriptions : http://cths.fr/co/congres.php#

Martina Schiavon et Frédéric Soulu au Congrès de la SFHST de Montpellier le 21-24 avril 2021 (on-line).

Le Jeudi 22 avril 2021, dans le cadre du symposium 21, « Musées et collections universitaires quels objets de recherche en Histoire des sciences ? » proposé par Sébastien Soubiran du Jardin des Sciences, Université de Strasbourg, une présentation de Martina Schiavon et Frédéric Soulu est programmée :

Titre : Suivre le cheminement d’un instrument scientifique dans les procès-verbaux du Bureau des longitudes : le cercle méridien Fortin (1822-2021) 

Informations en suivant ce lien.  

Un chapitre de Martina Schiavon dans l’ouvrage collectif « Mathematical Communities »

Martina Schiavon a rédigé un chapitre intitulé “International Geodesy in the Post-war Period, as seen by the French Bureau des Longitudes (1917–1922)’’ dans l’ouvrage collectif : Laurent Mazliak et Rossana Tazzioli (dir.), Mathematical Communities in the Reconstruction After the Great War 1918–1928. Trajectories and Institutions, Birkhaüser (https://link.springer.com/book/10.1007/978-3-030-61683-0 ).

Journées scientifiques 2021 des Archives Henri-Poincaré

Deux exposés et une table ronde des Journées scientifiques 2021 des Archives Henri-Poincaré (27 et 28 janvier) sont en lien direct avec le projet ANR Bureau des longitudes :

Céline Fellag Ariouet : Le Bureau international des poids et mesures de 1875 à 1975, un travail en cours

Frédéric Soulu : Tracer le parcours diachronique d’un objet scientifique : les bases « instruments » du projet Bureau des longitudes

Table ronde sur les enjeux des humanités numériques animée par Pierre Willaime et Frédéric Soulu.  

Des flyers et des marque-pages pour faire connaître le projet

Dans le cadre de l’ANR BDL/1795-1932, nous avons créé des flyers et des marque-pages afin d’accroître la visibilité de ce projet. Ces supports de communication proposent une présentation succincte du projet, renvoyant au site bdl.ahp-numerique.fr via un QR code, ainsi qu’à ce blog histbdl.hypotheses.org.

Le contexte actuel est malheureusement peu favorable à leur diffusion, mais nous espérons avoir très prochainement l’occasion de les partager, au cours de futures rencontres.

Colloque international 1er décembre 2020

Sous la forme d’un Webinaire, le colloque intitulé Instruments et artistes du Bureau des longitudes (1795-1932) a permis :

  • de dresser un panorama de l’industrie de précision en France, de la fin du 18e siècle à l’entre-deux-guerres et de préciser le rôle joué par certains membres du Bureau des longitudes dans ces questions ;
  • de présenter les bases de données des « instruments scientifiques du Bureau des longitudes » pour la période 1795 – 1888 ;
  • de mettre l’accent sur deux instruments liés au Bureau des longitudes : le médimarémètre de Charles Lallemand et l’astrolabe à prisme.

L’ensemble des présentations et des échanges est disponible en vidéo :

Actualité du site décembre 2020

Les transcriptions des procès-verbaux sont désormais disponibles jusqu’à l’année 1927.

La rubrique Bases de données vient de s’enrichir avec deux nouvelles bases de données constituées par Frédéric Soulu : la base de données des mentions d’instruments qui comprend près de 5000 mentions faites au cours des séances du Bureau des longitudes entre 1795 et 1888 ; la base de données des instruments (objets) qui recense 727 objets, dont certains peuvent faire l’objet de plusieurs mentions dans le corpus. Un guide est disponible pour chacune de ces bases dans la page de présentation des bases de données.

La rubrique Index comprend de nouvelles entrées permettant de faciliter les recherches dans la base de données des mentions d’instruments.

La rubrique Source s’étoffe également avec la mise en ligne d’un opuscule de Colette Le Lay intitulé « L’Annuaire du Bureau des longitudes (1795-1932) ». L’auteur y relate de manière chrono-thématique les nombreuses traces de l’Annuaire dans les procès-verbaux du Bureau des longitudes entre 1795 et 1932. Cet opuscule est assorti en annexe d’une transcription des tables des Notices publiées dans cet Annuaire, compilées par G. Bigourdan et A. Béjani.

Journées mathématiques professionnelles à Lens, 14 octobre 2020

Martina Schiavon a participé à la journée sur les mathématiques professionnelles (XVIe-XIXe siècles), organisée par le laboratoire de mathématiques de Lens, le 14 octobre. Elle y a fait une communication sur « Les membres artistes et officiers du Bureau des longitudes, à propos de la division du cercle (1795-1900) ». 

Actualité du site au 1er juillet 2020

Les transcriptions des procès-verbaux sont désormais disponibles jusqu’en 1917.

L’onglet « Sources » vous propose les rubriques Histoire du Bureau des longitudes (comprenant deux textes de Guillaume Bigourdan) et une bibliographie sélective qui sera enrichie progressivement.

Une nouvelle rubrique, rédigée par Guy Boistel, a été mise en ligne en juin. Elle regroupe des compagnons numériques de l’ouvrage à paraître sur la Connaissance des temps :

Un ensemble de notices biographiques des calculateurs du Bureau des longitudes. 

Une revue de presse de modes d’emploi de la Connaissance des temps.

Un dossier sur les éphémérides concurrentes.

Un exposé grand public des théories lunaires post-newtoniennes.

Une bibliographie.

Intervention de Guy Boistel au séminaire de l’IHMC « Sciences et savants face à l’argent » le 24 mars 2020

Centre Mahler (9, rue Mahler 75004 Paris) – Amphithéâtre Dupuis – mardi 24 mars 2020 14h-18h

Dans le cadre du séminaire de l’Institut d’histoire moderne et contemporaine ayant pour thème « Sciences et savants face à l’argent », Guy Boistel interviendra à 15h sur « Le Bureau des longitudes par son budget 1802-1920 : de nouveaux regards sur la professionnalisation de ses calculateurs en particulier ».

Suite au confinement, le séminaire a été reporté au 24 novembre et s’est déroulé en webinaire.

Conférence de Frédéric Soulu au 145e congrès du CTHS le 24 avril 2020

Nantes (Médecine 338) – vendredi 24 avril 2020 9h30

Le 145e congrès du Comité des travaux historiques et scientifiques se déroulera à Nantes, du 22 au 25 avril 2020, autour du thème : Collecter, collectionner, conserver. Dans le cadre du sous-thème Les collections à l’ère du numérique, Frédéric Soulu donnera une conférence le vendredi 24 avril à 9h30, intitulée : « Faire collection : nouvelles perspectives pour les objets scientifiques grâce au traitement numérique d’un important corpus d’archives, les procès-verbaux du Bureau des longitudes ».

Pour le programme complet de ce congrès, suivre ce lien : http://cths.fr/co/congres.php

Conférence de Colette Le Lay sur Edmée Chandon le 10 mars 2020

Muséum d’histoire naturelle de NANTES – mardi 10 mars 2020 19h

Dans le cadre des « Mardis Muséum » du Muséum d’histoire naturelle de Nantes, Colette Le Lay donnera une conférence intitulée : « Edmée Chandon (1885-1944), première astronome française ? »

Le 16 mai 2019 était inaugurée, à l’angle des rues Copernic et Cassini, la place Edmée Chandon. Le traditionnel rectangle bleu annonce « Edmée Chandon (1885-1944), première astronome française ». Pionnière, elle est entrée à l’Observatoire de Paris en 1908.

Voir le programme complet de ces rendez-vous de la science ici : https://museum.nantesmetropole.fr/home/au-programme/evenements-3/mardis-museum.html