Martina Schiavon et Frédéric Soulu au XLI Symposium de la SIC le 22 septembre 2022

Martina Schiavon et Frédéric Soulu font une communication intitulée Tracing the path of the circle built by Nicolas Fortin for the Paris Observatory (1822) from the minutes of the Bureau des longitudes and its databases, dans la session “19th and 20th Century Astronomy” du XLI Symposium de la SIC à Athènes, le 22 septembre 2022.

Martina Schiavon à la 10ème conférence de l’ESHS à Bruxelles

Martina Schiavon interviendra dans la session 116 ”History of earth sciences”, le vendredi 9 septembre, entre 14h et 18h, lors de la 10ème conférence de l’ESHS à Bruxelles. Sa communication s’intitulera The French Bureau des longitudes and its implications in the renovation of international geodesy (1917-1925).

Un article de F.B. Figueiredo et G. Boistel dans Annals of Science

La dernière livraison 79, issue 2, 2022, d’Annals of Science contient un article signé par Fernando B. Figueiredo et Guy Boistel et intitulé Monteiro da Rocha and the international debate in the 1760s on astronomical methods to find the longitude at sea: his proposals and criticisms to Lacaille’s lunar-distance method.

L’ouvrage de Guy Boistel sur la Connaissance des temps est paru

Le volumineux ouvrage de Guy Boistel consacré à la Connaissance des temps vient de paraître sous deux formes :

« Pour la Gloire de M. de la Lande » – Une histoire matérielle, scientifique, institutionnelle et humaine de la Connaissance des temps, 1679-1920 (Un « bréviaire » pour les astronomes et les marins), édité par l’IMCCE et en Book on Demand (BoD.fr).

 IMCCE « ouvrages pour tous » eBook PDF téléchargeable : https://www.imcce.fr/publications/ouvrages-pour-tous/

BOD Boistel – https://www.bod.fr/librairie/pour-la-gloire-de-m-de-la-lande-guy-boistel-9782910015879  (la table des matières est téléchargeable) – 692 pp (dont 45 en couleurs ; 72€)

Transformation du colloque final en webinaire

Depuis plusieurs mois, nous préparions le colloque final du projet ANR Bureau des longitudes qui devait se dérouler à Nantes les 20 et 21 janvier 2022 en collaboration avec le Centre François Viète.

Nous nous réjouissions de nous y retrouver pour célébrer ensemble, dans la convivialité, le travail accompli.

Et puis la vague Omicron a déferlé et nous sommes contraintes à tenir ce colloque à distance, sur une seule journée, celle du jeudi 20 janvier 2022, à partir de 9h15.

Le nouveau programme et le livret de résumés sont disponible ci-dessus.

Le lien suivant vous permet de vous inscrire gratuitement et d’obtenir, en retour, le lien de connexion :

https://us06web.zoom.us/meeting/register/tZIvdemvrzorHdSddBkdgXOSS3MFU-491XfX

Notez que la dernière intervention (« Les procès-verbaux du Bureau des longitudes : des archives au site web »  de 17h à 18h30)

entre dans le cadre du séminaire du Centre François Viète et sera accessible via un autre lien zoom, que vous trouverez sur la page d’accueil du CFV :

https://cfv.univ-nantes.fr/accueil/seminaire-du-cfv-resultats-du-projet-anr-bureau-des-longitudes-en-terme-de-production-du-site-des-proces-verbaux-1

Nous vous présentons toutes nos excuses pour ce changement totalement indépendant de notre volonté.

Le Bureau des longitudes en sociétés (1795-1932)

Colloque final international du projet ANR BDL 1795-1932

En collaboration avec le Centre François Viète 

20 et 21 janvier 2022

Inscription gratuite et obligatoire ici :

https://form.jotform.com/BIPM/colloque-final-anr-bdl

Programme

Jeudi 20 janvier 2022

9h30 – 10h : Accueil des participants

10h – 10h15 : Introduction : François Mignard, président du Bureau des longitudes en 2022

Vie matérielle & prosopographies du Bureau des longitudes

Chair : Nicole Capitaine

10h15 – 10h45 : Guy Boistel (Centre François Viète – Nantes)

Le Bureau des longitudes et son « petit personnel » : un premier essai prosopographique

10h45 – 11h15 : Colette Le Lay (Centre François Viète – Nantes) et Martina Schiavon (Archives Henri Poincaré/PREST – Université de Lorraine)

Traces des femmes dans les procès-verbaux du Bureau des longitudes

11h15 – 11h30 : pause-café

11h30 – 12h : Laurent Rollet (Archives Henri Poincaré/PREST – Université de Lorraine)

 De Themistocle au général Perrier. Les acteurs cités dans les procès-verbaux du Bureau    

 des longitudes. Une étude prosopographique (1795-1932)

12h – 14h : pause déjeuner

Champs d’expertise et coopération internationale

Chair : Laurent Rollet

14h – 14h30 : Pierre Bauer (Bureau des longitudes)

 Gustave Ferrié et l’opération « Longitudes mondiales »

14h30 – 15h : Nicole Capitaine (Observatoire de Paris – Syrte & Bureau des longitudes)

 Le rôle du Bureau des longitudes dans l’organisation des grandes conférences internationales liées aux constantes astronomiques, éphémérides et temps (1875-1912)

15h00 – 15h30 : pause-café

15h30 – 16h : Céline Fellag Ariouet (Bureau international des poids et mesures & Université de Lorraine)

Les savants du Bureau international des poids et mesures dans les procès-verbaux du Bureau des longitudes 

16h – 16h30 : Frédérique Rémy (CNRS – Laboratoire d’études en géophysique et océanographie de Toulouse)

                     La météorologie au Bureau des longitudes

16h30 – 17h pause-café

En commun avec le séminaire hebdomadaire du Centre François Viète

17h – 18h : Julien Muller (Maison des sciences de l’Homme Lorraine – Université de Lorraine) et Frédéric Soulu (Observatoire de Paris & Centre François Viète)

Les procès-verbaux du Bureau des longitudes : des archives au site web

18h – 18h30 : discussion

Vendredi 21 janvier 2022

Instruments : artistes, contextes, parcours

Chair : Martina Schiavon

9h00 – 9h15 : Accueil

9h15 – 9h45 : Rossella Baldi (Université de Neuchâtel – Suisse) et Richard Stenning (Charles Frodsham Ltd. – Londres)

Prudence, Patience et Précision : Abraham-Louis Breguet et le Bureau des longitudes

9h45 – 10h15 : Christophe Gamez (Université de Lorraine)

La décimalisation du temps au prisme des travaux d’un horloger de Nantes, Emile Macé, et du Bureau des longitudes (1875-1901) 

10h15 – 10h30 pause-café

10h30 – 11h : Frédéric Soulu (Observatoire de Paris & Centre François Viète)

 « It might be an instrument of much use to geodesists » : circulations mondiales de l’astrolabe à prisme (1906-1945)

11h – 11h30 : Martina Schiavon et Laurent Rollet

Un bilan du projet ANR BDL 1795-1932

11h30 – 12h : discussion finale, fin du colloque

Journée d’étude “Observatoires et mesures du temps” à Besançon

Plusieurs chercheurs liés à l’ANR ont participé à la Journée d’étude Observatoires et mesures du temps, Musée du Temps et Observatoire de Besançon, 28-29 octobre 2021

Martina Schiavon, Réflexions sur la notion du temps dans mes études sur la géodésie aux XIXe et XXe siècles

Nicole Capitaine, La fondation du Bureau international de l’heure et l’unification du temps à l’échelle mondiale (1900-1920): le rôle majeur de l’Observatoire de Paris et du Bureau des longitudes

Céline Fellag Ariouet, Du mètre à la seconde, le Bureau international des poids et mesures et la fabrique du temps

Christophe Gamez, La décimalisation du temps : une réforme plusieurs fois tentée entre la révolution française et la fin du XIXème siècle

Au séminaire d’histoire des sciences mathématiques de Jussieu, le 13 octobre 2021

Le séminaire d’histoire des sciences mathématiques de Jussieu invite le projet ANR BDL pour sa session de rentrée le mercredi 13 octobre 2021.

Martina Schiavon & Laurent Rollet évoqueront « Le Projet ANR BDL (1795-1932) : un bilan »

Frédéric Soulu proposera d’« Étudier les sciences de l’observatoire au XIXe siècle avec la base instrument du projet “Bureau des longitudes”.

Une nouvelle rubrique “Musée” sur le site des procès-verbaux

Le site web « Les procès-verbaux du Bureau des longitudes (1795-1932). Un patrimoine numérisé » s’est enrichi d’une nouvelle rubrique « Musée ».  

Vous y trouverez la section « Galerie d’instruments du Bureau des longitudes » consacrée à la présentation des instruments suivants appartenant ou ayant appartenu au Bureau des longitudes au cours de son histoire : 

Le cercle méridien de Fortin à l’Observatoire de Paris

Le télescope de Short acquis par le Bureau des longitudes

Le cercle méridien portatif n. 3 du Bureau des longitudes

Le théodolite magnétique Hurlimann du Bureau des longitudes

La boussole de déclinaison Gambey de l’Observatoire de Paris. 

Les fiches de cette galerie ont été réalisées par Frédéric Soulu en s’appuyant sur les transcriptions des procès-verbaux du Bureau des longitudes et les sources complémentaires signalées dans la bibliographie de chaque instrument. Les images et les vidéos illustrant ces différentes présentations ont été prises par Martina Schiavon et Frédéric Soulu avec l’aimable autorisation du Bureau des longitudes et de la Bibliothèque de l’Observatoire de Paris.